BIOTOPE 1 (de Appollo et Brüno)

samedi 14 juillet 2007 , par blynt

"FICTION à RéACTIONS"

...un trio d’inspecteurs de police mène une enquête après un suicide douteux dans un centre de recherche : “Biotope” .

Ce résumé anéantirait tout intérêt chez n’importe quel lecteur normalement constitué ; sauf que ce trio est noir (dont une femme), que l’action se situe sur une planète entièrement couverte par la végétation et dans l’espace clos d’un centrede recherche scientifique, que le suicide cacherait des ramifications plus intéressantes et que BRüNO (dont on apprécie le talent depuis très longtemps) s’exprime au dessin et que le scénario est signé d’APPOLLO (qui semble plutôt de bonne augure pour un récit de S.F. !...).

L’impression générale positive de la lecture de ce premier album est celle d’une inquiétante étrangeté rendue par le récit bien sûr mais aussi par le graphisme et le choix des couleurs. Il ne s’agit en aucun cas de registre fantastique mais des options prises par les auteurs : cet album se place aux confluences de plusieurs sources d’inspiration.

Si BRüNO conserve son style, il se trouve dominé par une résurgence d’une ambiance "funky" voire disco, plus souple que dans sa version de NEMO. De plus, la décoration intérieure et les costumes de la base rappellent ceux de COSMOS 1999 ; quant aux couleurs, elles évoquent plus la tapisserie de la salle de bain de ma mère des Seventies qu’un récit ultrafuturiste ! Peut-on pour autant avancer qu’avec BIOTOPE 1, "le futur, c’est déjà demain " ??

Ce serait masquer les grandes qualités des auteurs. Le graphisme étudié et maîtrisé de BRÜNO laisse plus de champ au récit pour une meilleure lisibilité de la construction des planches (cf.doc.) dont le dessinateur nous a habitué.

La mise en couleur (en aplat) répond aux mêmes exigences d’un graphisme stylisé : l’intérieur de la base apparaît dominé par des nuances de gris alors que l’extérieur obéit à une dominante verte (déjà on se pose la question de quel biotope il s’agit et si la couleur ne vient pas infirmer cette définition). Quoiqu’il en soit, on apprécie d’autant plus le parti-pris chromatique de BIOTOPE 1 qui le distingue de ces albums aux effets de volume redondants et inutiles.

De même, les références au mobilier rejoignent ce point de vue sur l’ambiance de ce récit de S.F. comme des clins d’oeil aux aficionados du genre : on reconnait facilement les fauteuils "DJINN" du designer Olivier Mourgue (et professeur aux Beaux-arts de Brest...) de 1965 (et déjà utilisés par KubricK dans "2001, L’Odyssée de l’espace") comme le fauteuil "BALL" (ou "GLOBE") de 1963 de Eero Aarnio................

Quant au récit proprement dit, un polar s’amorce dès la première page. Et une enquête banale s’avance poussivement. Mais ce serait faire injure au talent d’APPOLLO que de réduire le caractère énigmatique de l’atmosphère générale de huit-clos et de non-dits dominant cet album. Et si le lecteur se demande ce qu’il vient y lire dans ce “BIOTOPE 1” jusqu’ à la page 35, il rend grâce au talent d’ APPOLLO de nous rassurer par la fin de ce récit nous éclairant subtilement sur le rythme particulier de l’ensemble de l’album.

Récit malin où les pièces du puzzle (?) ne se mettent justement pas en place en fin d’album avec lequel le lecteur se pose autant de questions que d’interrogations.

Si je ne me trompe pas, APPOLLO vit à La Réunion et sans vouloir tirer des conclusions radicales et ridicules, il me semble intéressant d’y voir l’empreinte de cette île dans cette histoire (protagonistes noirs, omniprésence de la végétation luxuriante...) : tout ceci permettant d’enrichir , de notre point de vue, un récit original de SF., et à mettre en parallèle avec l’excellent LUPUS de F.PEETERS , pour bien d’autres raisons encore... "LE GUIDE CRANIEN " de BRÜNO (La Sauce éd.°, 1998) met aussi en scène des personnages de type africain, ce qui réduit donc mon hypothèse...

Bref. Biotope, Terre de Contrastes. Excellente première accroche dont la fin ne serait que le début d’une (bonne ?) série de S.F. cohérente, loin des sagas boursouflées de JODO et consorts.

Vivement la suite !

BLÿNT

Des mêmes auteurs

"Pérégrine ?" 2

par blynt

Pérégrine ? 5

par blynt

"Pérégrine ?" 3

par blynt

station solaire

par blynt

Un poil de pression

par blynt

 

Dans la même rubrique

Lanfeust des étoiles T6 - le râle du flibustier

par yann

xoco

par yann

Les Technopères

par yann

Enki Bilal - la tétralogie du monstre

par yann

Hyung Min woo - Priest

par yann

Universal War One

par TiToc’h

Marc Antoine Matthieu - Julius Corentin Acquefaques

par yann

Quatre ? - Dernier acte

par yann

Illustrations

couverture de Biotope (couverture_de_BIOTOPE-2.jpg — 83.1 ko)

dernière planche (derniere_planche.jpg — 169.5 ko)

visez l’importance de l’axe de symétrie

première planche.... (premiere_planche.jpg — 215.4 ko)

 
SPIP  —  Contactez l'association.