PAGEL (Michel) - L’équilibre des Paradoxes

(édition intégrale)

mercredi 8 juin 2005 , par DavB

Comment expliquer l’apparition en 1905 aux abords d’un manoir breton de personnages venant d’époques, voire de mondes totalement différents ? Leur alliance permettra-t-elle d’éviter un bouleversement de l’Histoire du monde ?

C’est un réel plaisir de découvrir les différents protagonistes de ce feuilleton à travers leurs témoignages : extraits de journaux intimes, de mémoires ou d’enregistrement sonores, Michel Pagel jongle brillamment avec les styles et les époques. De la jeune hippie fan de Janis Joplin à l’extraterrestre maladivement pacifique, de la princesse russe du dix huitième siècle (en avance sur son temps) au journaliste gauchiste de l’Humanité (celle de Jaurès), chacun des héros se dévoile progressivement, au fil d’un voyage épique et rocambolesque où le paradoxe temporel n’est pas rare...

Vraie-fausse uchronie au style maïtrisé, roman remarquablement construit, l’Equilibre des Paradoxes est une vraie réussite.

- Prix Rosny Ainé 2000
- Prix Julian Verlanger 2000

      • Editeur : Denoël(2004)
      • Collection : Lunes d’encre
      • Format : broché, 434 pages
      • ISBN 2-207-25461-5

1 Message

  • L’équilibre des Paradoxes (édition intégrale) 14 novembre 2006 07:57, par TiToc’h

    DavB résume bien le fond de ma pensée.
    J’ai beaucoup aprécié la façon détournée utilisée par l’auteur pour s’adresser au lecteur par le biais des journaux intimes de certains personnages. On se fait ainsi tutoyer ce qui est parfois très cocasse.

    Le lecteur passe ainsi en fonction du personnage relatant les évènements d’un point de vue spectateur à un point de vue subjectif. Je me vois encore près du feu dans le salon en grande discussion, ou enfermé à fond de cale dans le noir.

    On passe parfois pour le confident de certains personnages qui nous donnent leur point de vue respectifs sur les évènements. Et les évènements ne manquent pas.

    Un gros travail dans le style, que dis-je dans les styles d’écriture. De bons moments de lecture.