FEIST (Raymond) - Fille de l’empire

vendredi 30 janvier 2009 , par slabbe

Fille de l’empire

Excellent roman de Raymond Feist, Fille de l’empire est le premier volume d’une trilogie qui raconte la vie de Mara ; dernière héritière du royaume des Acoma. La scène d’ouverture est saisissante : alors qu’elle s’apprête à entrer dans les ordres, Mara apprend d’un messager la mort de son frère et de son père, ourdie par une famille rivale, les Minawabi. Il lui faut en un instant modifier ses projets et envisager un avenir radicalement différent de celui qu’elle s’était promis, passer de la contemplation à l’action. D’entrée l’auteur donne à son héroïne une densité rarement atteinte dans le genre, c’est d’ailleurs l’une des qualités de ce roman que de ne jamais sombrer dans le manichéïsme si fréquent dans la fantasy.

Mara regagne en hâte son royaume, tous ses efforts tendront à reconstituer la puissance et l’honneur de la maison Acoma. Le monde de Kelewan repose sur une société aux coutumes à la fois rigides et sophistiquées qui n’est pas sans rappeler le Japon médiéval. Chacun s’il veut conserver son rang s’astreint à un code de l’honneur extrêmement exigeant qui conduit à préférer la mort à l’opprobre.

Mara n’hésite cependant pas à transgresser les coutumes de son monde recrutant des « guerriers gris », chevaliers sans maître et théoriquement déshonorés afin de reconstituer les armées de son royaume. Elle conclut une alliance avantageuse avec le peuple de Cho-ja, peuple d’insectes dont les guerriers sont des plus redoutés. Elle s’affirme peu à peu comme une diplomate redoutable et obtient le soutien d’une famille rivale, les Anasati, en épousant le rustre Buntokapi. Ses déconvenues matrimoniales occupent, le deuxième tiers du roman mais notre héroîne y mettra fin d’une manière cruelle et subtile. Elle peut alors entrer dans le jeu du conseil où s’affrontent tous les grands du royaume.

Ce roman est une indéniable réussite, Feist construit une galerie de personnages complexes, un univers crédible dont le lecteur explore les arcanes avec plaisir. Les jeux politiques s’articulent avec subtilité et finissent par créer dans le dernier tiers du roman un suspens extraordinaire.

Articles les plus populaires

Rencontre avec Pierre Bordage (3/16)

par TiToc’h, Vero, Popularité : 45%

WAGNER (Roland C.) - La saison de la sorcière

par Vero, Popularité : 45%

BRUST (Steven) - Teckla

par yann, Popularité : 45%

FEIST (Raymond) - Fille de l’empire

par slabbe, Popularité : 45%

GRIMBERT (Pierre) - Le Secret de Ji

par slabbe, Popularité : 45%

Bordage (Pierre) – Le Feu de Dieu

par Philippe Gestin, Popularité : 45%

 
SPIP  —  Contactez l'association.