Transcript

Rencontre avec Alain Damasio (11/13)

Mai 2006 à Lannion

mardi 29 juillet 2008 , par myrdhynn

J’adore cette parole de Nietzsche où il dit : "un penseur c’est quelqu’un qui envoie une flèche et puis la flèche tombe n’importe où, et puis il y a toujours un autre penseur qui va récupèrer la flèche et qui va la réexpédier ailleurs".

Public : Pour en revenir à la musique, le livre est accompagné d’un CD. Comment ce projet s’est-il développé ?

A. Damasio : C’est une rencontre, comme souvent. C’est fabuleux. J’avais un ami que je voyais assez rarement et puis je le rencontre, je voulais le voir pour des récits sonores. Je voulais travailler sur l’oralité mais dans d’autres cadres. Et je venais le voir là-dessus alors que je finaissai quasiment la horde. Il m’écoute très gentiment et il me dit : "tu sais Alain, j’ai envie de réaliser une bande originale de livre, après tout on fait des bandes originales de films. C’est à dire qu’on génère de la musique à partir du visuel. Un livre génère autant d’images sinon plus qu’un film, il n’y a pas de raison de ne pas faire de BO d’un livre". Je lui dis "je viens de finir un livre, je vais te passer le manuscrit". Il a adoré, et il a décidé de faire un album entier à partir des images que lui suscitait la Horde. J’ai fait un livre univers, lui il a fait un disque univers. Voilà on a travaillé un peu ensemble au début, mais je ne suis pas musicien, je n’ai pas ses capacités, je lui ai donné des visions que j’avais mais surtout je ne voulais pas lui dire quoi faire, je voulais qu’il s’approprie complètement mon imaginaire à sa façon, qu’il y amène ses sons, ses sonorités et ses couleurs et c’est ce qu’il a très bien fait. C’est un disque qui ne ressemble pas du tout à ce que moi j’aurais fait si j’étais musicien. Mais je l’aime beaucoup parce que c’est une appropriation de mon imaginaire par le sien, c’est prolongé autrement. J’adore cette parole de Nietzsche où il dit : "un penseur c’est quelqu’un qui envoie une flèche et puis la flèche tombe n’importe où, et puis il y a toujours un autre penseur qui va récupèrer la flèche et qui va la réexpédier ailleurs". Et lui c’est ce qu’il a fait : il a récupéré le bouquin et puis il l’a reprojeté dans un univers sonore à lui, en accentuant beaucoup l’aspect poétique du livre. Par exemple, ç’aurait pu être fait en hard-rock pourquoi pas ou en punk, en prenant les passage avec Golgoth ou en prenant les scènes les plus dures, ça ne m’aurait pas particulièrement choqué. Lui l’a pris sur un angle très mélodieux et plus poétique, c’est sa nature. J’ai aussi un illustrateur qui a bossé sur l’univers, qui a amené ses dessins, ses visions. Moi j’adore, parce que ça prolonge, c’est croisé avec les arts. Voilà c’était juste l’idée de faire quelque chose qui s’est très peu fait, faire une bande originale à partir d’un bouquin. Il y a des fois des livres accompagnés de CD mais souvent c’est des musiques déjà faites avant, c’est rare que la musique soit entièrement faite à partir du livre, je crois qu’il y a très peu d’exemples comme ça, et c’est ce qu’il a fait, j’espère que ça vous plaît. J’ai tous les retours là-dessus : il y a des gens qui adorent, il y a des gens qui aiment moins…

Articles les plus populaires

WILSON (Charles) - Le Vaisseau des Voyageurs

par slabbe, Popularité : 8%

PAGEL (Michel) - L’équilibre des Paradoxes

par DavB, Popularité : 8%

Pérégrine invite l’écrivain de SF Andreas Eschbach

par Vero, Popularité : 8%

Rencontre : Ayerdhal

par Vero, Popularité : 8%

GEHA (Thomas) - A comme alone

par Semeilh, Popularité : 8%

HOBB (Robin) - L’assassin royal

par yann, Popularité : 8%

 
SPIP  —  Contactez l'association.