GENEFORT (Laurent) - L’ascension du serpent

Hordes, tome 1

dimanche 3 février 2008 , par Philippe Gestin

A travers plusieurs romans, dont l’excellent cycle d’ « Omale », Laurent Genefort s’est affirmé comme l’un des principaux auteurs de la SF française. Avec cette nouvelle trilogie de fantasy, « Hordes », l’ambition est moindre. L’Ascension du Serpent nous place dans les pas d’une troupe de mercenaires dans un monde imaginaire. Le lecteur se retrouve au coeur des aventures de son capitaine, Audric, de ses lieutenants, de son augure, la troublante Umiade. La comparaison avec « La compagnie noire » de Glenn Cook s’impose d’emblée et elle n’est pas en faveur du "Serpent". Question (de manque) d’ambition donc mais aussi la faute a une écriture moins élaborée et à une propension à souligner à gros traits chaque élément de l’intrigue un tant soi peu obscur. Eh oui, sans doute que les lecteurs de fantasy sont tous des ados attardés... Pourtant, après un démarrage un peu bateau, la mayonnaise prend. D’abord parce que cela est plaisant à lire malgré tout, le bonhomme connaît son affaire, et surtout grâce à plusieurs trouvailles qui rehaussent l’intérêt du récit : le fléau du démon, les Arbres de Vie et leurs châteaux, les rakinns mutants... Au fil des pages, l’écriture gagne en densité, les personnages en épaisseur. Rien de follement original ou transcendant mais une lecture agréable et rapide (pour une fois, tant faire court semble tellement difficile aux auteurs de fantasy !). Ce qui n’est déjà pas si mal.

 
SPIP  —  Contactez l'association.