parce que les morts-vivants et les gobelins aussi aiment le sport

Le Trollball

dimanche 23 novembre 2008 , par Pascal F

Maintenant que les prouesses footballistiques de l’Euro sont passées, profitons en pour découvrir un sport d’équipe insolite, injustement méprisé par les médias : le TrollBall.

Issu du milieu des Jeux de Rôle Grandeur Nature (GN), le TrollBall est une discipline à mi-chemin entre l’escrime et la soule (si si il y a un chemin entre les deux), qui n’est pas sans rappeler non plus le paintball.

Deux équipes de 5 à 10 joueurs s’affrontent et cherchent à déposer une tête de Troll dans l’enbut adverse le plus grand nombre de fois possible.

Pour y parvenir, deux stratégies s’offrent aux joueurs :
- A. courir vite
- B. nettoyer le terrain de toute opposition à l’aide d’une épée - bon, rembourrée quand même :) d’ailleurs les contacts violents sont proscrits par les règles. Selon les règles employées, des boules de feu (ou une balle en mousse, pour les sorciers moins puissants) et de gros projectiles pourront aussi être employés pour éclaircir les rangs adverses.

Chaque adversaire touché est en effet hors-jeu jusqu’au prochain “touch-down”, et met genou à terre - à moins qu’un guérisseur de son équipe ne parvienne à le remettre sur pied à l’aide d’une formule cabalistique.

Compte tenu des origines GNique du jeu, l’utilisation d’accoutrements d’influence médiéval-fantastique fait partie des règles, et les gobelins, barbares et momies sont légions sur les terrains de TrollBall !

Hors saison, lorsqu’il fait trop froid pour mettre un nain dehors, on peut également rencontrer des amateurs de TrollBall en salle.

Pour en savoir plus sur le TrollBall, je vous invite à visionner la vidéo du site d’un tournoi breton, et quelques autres sur le reste du web

Découvert via des membres de la jeune association lannionnaise Parties Civiles, vainqueurs de l’édition 2008 du TrollBall de Brignac - Bravo à eux !!

Les illustrations de l’article proviennent du site Gn Bzh

 
SPIP  —  Contactez l'association.