Thomas Geha - La guerre des chiffonneurs

dimanche 25 mars 2012 , par Philippe Gestin

Décidément, Thomas Geha a un souci avec les lapins. Après les hommes à tête de lapin dans Alone..., voici maintenant que son astronef s’appelle Le vieux mais joli lapin rose. Hommage ou traumatisme d’enfance, on ne sait pas mais cette dénomination suffit à situer la dérision qui imprègne La guerre des chiffonneurs. Après la fantasy épique du Sabre de sang, voici de la pure SF, un « planet opera de gare » comme Thomas Geha le définit lui-même. Entendez qu’il n’a pas d’autre ambition que d’offrir un moment de divertissement. L’auteur marie donc action et humour, sur les pas d’un duo qui fonctionne plutôt bien : Marcus Mardel, Terrien élevé par le peuple Jadoin, et Raugri, félin humanoïde peu avenant. Apprenez que le chiffonneur est indispensable à la navigation interstellaire et vous comprendrez pourquoi nos deux acolytes se retrouvent au cœur d’une guerre aux dimensions cosmiques, comme il se doit. Alors, ce n’est certes pas de la « grande littérature » mais une histoire troussée avec suffisamment de métier pour apporter une lecture sans prise de tête mais pas bête pour autant. En ces temps moroses, on prend !

- Thomas Geha, La Guerre des Chiffonneurs

  • Editeur : Rivière Blanche (2011)
  • ISBN-13 : 978-1-61227-055-5
  • 194 pages
 
SPIP  —  Contactez l'association.