FEIST (Raymond E.) - la trilogie de l’empire

mercredi 1er novembre 2006 , par yann

Raymond E. Feist, ce nom est maintenant bien connu dans le monde de la fantasy (les chroniques de Krondor). En voyant son nom on va immédiatement penser : fantasy, donc inspiration celtique nordique...

Et bien encore une fois, Feist crée la surprise. C’est sur un monde inspiré des civilisations maya et du japon médiéval que Feist et Janny Wurts nous entraînent...

Cette fois, l’histoire se déroule sur Kelewan, la planète se trouvant de l’autre côté de la faille (voir les chroniques de Krondor ). On pourrait se dire "bof, encore une histoire de fantasy classique mais sur l’autre monde, histoire de vendre plus de livres..."

Bien que quelque part son but est sûrement de vendre, il n’y a pas de place pour la déception. Feist sait varier les plaisirs, et va pour cela s’associer à Janny Wurts. Cette trilogie est en réalité de la fantasy politique. Intrigue, rebondissement, trahison, espionnage, complot et assassinat sont tous au menu ! Désolé pour les amateurs de combats épiques...

Le premier tome est un peu lent à démarrer, beaucoup de descriptions, qui peuvent sembler parfois inutiles, mais pourtant tout est calculé : le premier tiers nous met dans l’ambiance de ce monde ; tout est basé sur l’honneur. Le suicide est la solution au déshonneur, la mort au combat est le plus grand honneur qui soit, une ascencion sociale accordera le respect et la crainte...

Passé le début on se trouve bien dans l’ambiance et l’image de ce monde se trouve bien ancrée tout au long de la lecture, ce qui va rendre ce roman merveilleux.

Evidemment on imagine la fin : le héros (ici héroïne) gagne, mais ici, pour deviner le comment c’est une autre affaire ! On sent la réflexion qu’il y a eu sur cette histoire, l’intrigue est complexe et pleine de rebondissements, donnant l’impression que l’imagination de ces deux auteurs est infinie...

Par ailleurs, l’histoire va parfois se croiser avec les chroniques de Krondor, et donc certains petits clins d’oeil feront apparaître un sourire (notamment la démonstration de pouvoirs de Pug).

C’est donc une très bonne trilogie qui complète l’oeuvre principale de Feist, mais dans un style différent, frais et entraînant. Contrairement à beaucoup, même en gardant le même univers Feist sait se renouveler, ce qui fait d’ailleurs sa force. Les tomes 1 & 2 viennent de sortir en poche chez j’ai lu, profitez en pour découvrir cette trilogie à un prix raisonnable ;)

1 Message

  • Raymond E. Feist - la trilogie de l’empire 7 novembre 2006 14:25, par pepe1937

    Je ne peux qu’être d’accord avec cette pluie de louanges. Je n’ai pas encore lu les chroniques de Krondor mais "La trilogie de l’empire" m’y incite fortement !!

Articles les plus populaires

Rencontre avec Alain Damasio (2/13)

par Nath, Popularité : 31%

Les exoplanètes

par Vero, Popularité : 11%

RUSSO (Richard Paul) - La Nef des fous

par yann, Popularité : 11%

DAY (Thomas) - La voie du sabre

par Ted Y Bear, Popularité : 11%

Rencontre avec Pierre Bordage (12/16)

par Vero, Popularité : 11%

Rencontre avec Alain Damasio (5/13)

par Nath, Popularité : 11%

 
SPIP  —  Contactez l'association.