Philippe Gestin

Articles de cet auteur (33)

> Vie de l’association > Rencontres

Rencontre avec Pierre Bordage (2/16)

Octobre 2005

14 février 2007, par Philippe Gestin, Vero

Pérégrine : Vous avez publié une trentaine de romans, et un seul recueil de nouvelles ; or nous vous trouvons plutôt doué pour les nouvelles ; pourquoi n’en écrivez-vous pas davantage ? Pierre Bordage : J’ai été très longtemps mal à l’aise avec les nouvelles : quand j’en commençais une, elle se terminait au bout de 300 pages. Je me disais… Voilà, ça m’a échappé… Donc, je ne suis pas naturellement un auteur de nouvelles, parce que j’ai besoin d’espace ou de temps pour poser mon univers. On m’a beaucoup appelé en (...)

> Critiques > Livres

Dan Simmons - Flashback

12 août 2012, par Philippe Gestin

Flashback, un livre à oublier. Le tout, c’est de rester zen. Zen alors que, pensant acquérir un chouette thriller d’anticipation (pensez donc, le dernier Dan Simmons), on s’est retrouvé avec un infâme pamphlet ultra droitier. Flashback donc (c’est le titre). Nous sommes en 2035. Les Etats-Unis se sont désintégrés sous le poids d’une ruine financière autant que politique. Les Hispaniques (Mexicains et affiliés) en ont profité pour reconquérir le Nouveau-Mexique et menacer la Californie. En Europe ou au (...)

> Critiques > Livres

Thomas Geha - La guerre des chiffonneurs

25 mars 2012, par Philippe Gestin

Décidément, Thomas Geha a un souci avec les lapins. Après les hommes à tête de lapin dans Alone..., voici maintenant que son astronef s’appelle Le vieux mais joli lapin rose. Hommage ou traumatisme d’enfance, on ne sait pas mais cette dénomination suffit à situer la dérision qui imprègne La guerre des chiffonneurs. Après la fantasy épique du Sabre de sang, voici de la pure SF, un « planet opera de gare » comme Thomas Geha le définit lui-même. Entendez qu’il n’a pas d’autre ambition que d’offrir un moment (...)

> Critiques > Livres

Georges Panchard - Heptagone

12 juillet 2012, par Philippe Gestin

D’une lecture agréable, le nouveau roman de Georges Panchard n’est pas à la hauteur du précédent. Paru en 2005, Forteresse de Georges Panchard figure toujours, à mon sens, parmi les tout meilleurs thrillers d’anticipation jamais écrits, une mécanique de précision sidérante et inoubliable. C’est peu dire que l’on attendait avec impatience la deuxième production du Suisse. Autant le dire d’emblée, c’est une petite déception. Heptagone met en scène sept des protagonistes de Forteresse. Les intrigues se (...)

> Critiques > Livres

WERSINGER (Marc) La chute dans le néant

6 janvier 2011, par Philippe Gestin

L’unique roman d’un auteur, Marc Wersinger, dont on ne sait rien, publié en 1947, réédité une première fois en 1972 et aujourd’hui par l’excellent éditeur L’Arbre Vengeur : avouez que l’affiche est alléchante ! Eh bien, La chute dans le néant tient toutes ses promesses. Si vous avez déjà rêvé d’avoir des super pouvoirs, cette histoire vous fera y réfléchir à deux fois. Les turpitudes subies par le « héros » dans ce livre feraient passer les soucis existentiels des Quatre Fantastiques pour de la rigolade. Sans (...)

> Critiques > Livres

McCarthy (Cormac) - La route

18 mai 2009, par Philippe Gestin

Ceux qui persistent à cataloguer la science-fiction comme un sous-genre littéraire doivent singulièrement être en perte de repères. Voilà en effet que trois des plus grands écrivains américains vivants se sont délibérément ancrés dans une veine fantastique, preuve que la littérature se moque des frontières. C’était d’abord Philip Roth qui, dans Le complot contre l’Amérique, inventait une uchronie – l’antisémite Charles Lindbergh devient président des Etats-Unis - pour mieux sonder son sujet de toujours, (...)

> Vie de l’association > Rencontres

Rencontre avec Alain Damasio (12/13)

Mai 2006 à Lannion

7 novembre 2008, par Philippe Gestin

Beaucoup de gens me demandent : mais vous vous identifiez à qui en particulier ? Moi, déjà, je suis « dans » tout le monde. Je m’identifie vraiment à tous. Si un personnage, je n’arrive pas à me mettre dedans, je préfère ne pas l’écrire. Public : A propos d’autres adaptations, est-ce qu’il est prévu une adaptation en bande dessinée ? Damasio : Oui, moi je le verrais bien en film d’animation. On a un contact avec une boîte qui travaille avec Canal Plus mais le ciné, c’est toujours très long. J’ai une (...)

> Critiques > Livres

GENEFORT (Laurent) - L’ascension du serpent

Hordes, tome 1

3 février 2008, par Philippe Gestin

A travers plusieurs romans, dont l’excellent cycle d’ « Omale », Laurent Genefort s’est affirmé comme l’un des principaux auteurs de la SF française. Avec cette nouvelle trilogie de fantasy, « Hordes », l’ambition est moindre. L’Ascension du Serpent nous place dans les pas d’une troupe de mercenaires dans un monde imaginaire. Le lecteur se retrouve au coeur des aventures de son capitaine, Audric, de ses lieutenants, de son augure, la troublante Umiade. La comparaison avec « La compagnie noire » de (...)

> Critiques > Livres

WHALE (Laurent) - Les Pilleurs d’Âmes

20 février 2011, par Philippe Gestin

Pirates et science-fiction font décidément bon ménage. Après le succès du Déchronologue de Stéphane Beauverger, voici venir Les Pilleurs d’Âmes. C’est la première publication de Mikaël et Xavier Dollo qui ont créé leur propre maison d’édition, Ad Astra. Et on ne peut que les féliciter de ce premier choix. Laurent Whale a bâti un roman tout à fait réjouissant, entre récit de pirates et planet-opera. En fait, c’est principalement un roman d’aventures qui plonge le lecteur au milieu des flibustiers de l’île de (...)

> Critiques > Livres

WINGROVE (David) – Zhongguo

3 décembre 2009, par Philippe Gestin

Autour de 2200. La Terre compte plus de trente milliards d’âmes, réparties dans d’immenses cités de trois cents niveaux qui couvrent l’ensemble des continents, hormis de vastes plaines réservées à la production agricole. Au sommet, sept tangs qui régissent l’Empire du Milieu, le Zhongguo, depuis plusieurs millénaires, puisque l’Histoire, falsifiée, a fait des Chinois les maîtres du monde depuis leur victoire en 221 av. JC contre les Romains. Les Sept sont les garants d’une société extrêmement (...)

0 | 10 | 20 | 30


Envoyer un message

 
SPIP  —  Contactez l'association.