Nath

Articles de cet auteur (16)

> Vie de l’association > Rencontres

Rencontre avec Pierre Bordage (15/16)

Octobre 2005 à Lannion

14 juillet 2007, par Nath, Vero

Peut-être que certains personnages ou certains mondes qu’on traverse déclenchent une envie d’un auteur ou d’un lecteur éventuellement d’en savoir plus sur ce monde ou sur ce personnage-là, et je trouve ça très bien. Nath : Vous parliez d’Orson Scott Card tout à l’heure, qui a repris un de ses personnages, Bean, pour le développer dans le même contexte que dans La Stratégie Ender. Je me demandais si vous n’aviez pas été tenté ou si vous seriez tenté de reprendre un de vos personnages secondaires. Pierre (...)

> Vie de l’association > Rencontres

Rencontre avec Alain Damasio (2/13)

Mai 2006 à Lannion

16 août 2007, par Nath

Il y a donc un vrai choix à faire : soit je me décide à faire trois livres par an, et je vous promets que je ferai des livres beaucoup moins bons, soit je continue à essayer de maintenir un certain niveau d’exigence, et j’écris un livre tous les trois ans Pérégrine : Aujourd’hui, après le succès de La Horde du Contrevent, êtes-vous en mesure de vivre de votre plume et de vous consacrer complètement à l’écriture ? Damasio : Non, non pas du tout. Même si la Horde a effectivement très bien marché pour un (...)

> Vie de l’association > Rencontres

Rencontre avec Alain Damasio (6/13)

Mai 2006 à Lannion

1er novembre 2007, par Nath, TiToc’h

Je faisais des essais. Je me positionnais, je me mettais à l’abri, en contrevent, puis je ressortais, je ramenais des sensations, je regardais ce qui flottait et c’est là que j’ai appris plein de choses, sur la façon de se positionner face au vent, de sentir comment le bas du pantalon claque et puis vous tire les tibias, comment çà claque aux manches, les sensations que vous avez, comment il faut vous placer etc. Pérégrine : Je vais aborder maintenant un thème tout à fait différent. Nous avons cru (...)

> Vie de l’association > Rencontres

Rencontre avec Alain Damasio (5/13)

Mai 2006 à Lannion

7 octobre 2007, par Nath

D’un point de vue littérature de genre, c’est vrai que la SF est peu développée, c’est vrai que la SF est assez isolée. Vous n’allez pas la voir dans les grands médias en France, mais malgré tout elle imprègne énormément de choses, de comportements, de rapports à la technologie etc. C’est un peu comme l’écologie : c’est une influence diffuse, qui est partout présente Pérégrine : Le personnage de Zorlk dans la Zone du Dehors -c’est difficile à prononcer, Zorlk- ce personnage est-il une personnification des (...)

> Critiques > Livres

BORDAGE (Pierre) - Les guerriers du silence - Terra Mater - La citadelle Hyponéros

Les guerriers du silence : la trilogie

15 septembre 2006, par Nath

Quelques cent mondes composent la confédération de Naflin, parmi lesquels la somptueuse et raffinée Syracusa. Or, dans l’ombre de la famille régnante, les mystérieux Scaythes d’Hyponéros, venus d’un monde lointain, doués d’inquiétants pouvoirs psychiques, trament un gigantesque complot dont l’instauration d’une dictature sur la confédération ne constitue qu’une étape. Qui pourrait donc leur faire obstacle ? Les moines guerriers de l’Ordre absourate ? Ou faudrait-il compter avec cet obscur employé d’une (...)

> Vie de l’association > Rencontres

Rencontre avec Alain Damasio (3/13)

Mai 2006 à Lannion

23 septembre 2007, par Nath

En SF... on prend une idée, qui est complètement absurde au départ, ou invraisemblable, puis on la transforme et on l’inscrit dans le réel. On fait évoluer les personnages dans ce réel. Et tout à coup il se crée ce qu’il appelle un "sense of wonder", un sens du merveilleux, une émotion extrêmement particulière Pérégrine : Vous faites beaucoup référence, on l’a entendu, et dans vos romans également, aux philosophes Nietzsche, Deleuze et Foucault. Dans quelle mesure la philosophie est-elle pour vous une source (...)

> Vie de l’association > Rencontres

Rencontre avec Pierre Bordage (9/16)

Octobre 2005 à Lannion

27 mai 2007, par Nath, Vero

Pérégrine : On peut peut-être maintenant aborder l’aspect plus technique de votre écriture, et je pense que certains élèves du lycée ont des questions à vous à poser à ce propos. Public : Vous dîtes que vous n’utilisez pas de plan, et je me demandais si vous ne prévoyez pas quand même certaines fins ou certains passages dans vos romans ? Pierre Bordage : Cela dépend des romans : il y a des romans qui me viennent dans une sorte de globalité, où je sais à peu près où vont mes personnages. Bon, les (...)

> Vie de l’association > Rencontres

Rencontre avec Pierre Bordage (5/16)

Octobre 2005 à Lannion

23 mars 2007, par Nath, Vero

Vraiment, je pense que l’écriture est un exercice trop périlleux pour être vain, pour n’avoir aucune influence. Donc pour moi le verbe est important, et je pense que le verbe peut modifier les choses. Pérégrine : Dans vos romans, vous donnez une vision de l’humanité parfois assez négative : elle a détruit son environnement, voire s’est détruite elle-même dans les Fables de l’Humpur. Souvent, l’avenir de l’homme semble passer par une forme de vie supérieure à l’homme : la ruche dans Wang, les post-humains (...)

> Critiques > Livres

CARD (Orson Scott) - La stratégie Ender et La stratégie de l’ombre

2 juillet 2005, par Nath

La stratégie Ender (1977/1985), premier roman d’une série, se situe dans un futur indéterminé, à une période où les humains sont pour la première fois confrontés à une race extraterrestre, et le moins que l’on puisse dire, c’est que la confrontation avec ces "doryphores" est désastreusement au désavantage des humains. Le dernier espoir dans cette guerre sanglante est de sélectionner les plus brillants des enfants surdoués, puis de les former au sein d’une école de guerre. Lorsque le roman commence, Ender (...)

> Vie de l’association > Rencontres

Rencontre avec Alain Damasio (4/13)

Mai 2006 à Lannion

30 septembre 2007, par Nath

Quand on écrit, on ne sait pas [...] On sent qu’on a envie de faire quelque chose, mais on ne sait pas pourquoi, et après, avec le recul, on peut voir. Pérégrine : Le mouvement anarchiste de la Zone du Dehors s’appelle la Volte et votre deuxième roman est publié aux éditions La Volte. Pouvez-vous nous expliquer le lien entre les deux ? Damasio : Cà, j’aime bien, c’est facile. Pourquoi La Volte ? Parce que Matthias, l’éditeur de la Horde du Contrevent, a créé la maison d’édition pour éditer la Horde, ce (...)

0 | 10


Envoyer un message

Articles les plus populaires

GRIMBERT (Pierre) - Le Secret de Ji

par slabbe, Popularité : 100%

WILLIS (Connie) - Sans Parler du Chien

par TiToc’h, Popularité : 87%

CAROFF (Martial) - Exoplanète

par Semeilh, Popularité : 84%

Pérégrine, un lancement réussi

par Vero, Popularité : 82%

Thomas Geha - La guerre des chiffonneurs

par Philippe Gestin, Popularité : 56%

Georges Panchard - Heptagone

par Philippe Gestin, Popularité : 54%

 
SPIP  —  Contactez l'association.