myrdhynn

Articles de cet auteur (3)

> Vie de l’association > Rencontres

Rencontre avec Alain Damasio (10/13)

Mai 2006 à Lannion

5 mars 2008, par myrdhynn

Pourquoi ce début chaotique avec ces ponctuations, c’est pour dire : voilà le vent était premier. Le vent c’est la page blanche, on ne voit pas où c’est ; arrivent les signes de pontuations qui commencent à rythmer le vent : salve, turbule, ralentissement et après arrivent les mots c’est à dire la matière. Le vent ralentit quand il y a de la matière. C’était une sorte de cosmogonie par le vent. Public : Et c’est pour ça que le livre commence avec des ponctuations ? A. Damasio : Pourquoi ce début (...)

> Vie de l’association > Rencontres

Rencontre avec Alain Damasio (11/13)

Mai 2006 à Lannion

29 juillet 2008, par myrdhynn

J’adore cette parole de Nietzsche où il dit : "un penseur c’est quelqu’un qui envoie une flèche et puis la flèche tombe n’importe où, et puis il y a toujours un autre penseur qui va récupèrer la flèche et qui va la réexpédier ailleurs". Public : Pour en revenir à la musique, le livre est accompagné d’un CD. Comment ce projet s’est-il développé ? A. Damasio : C’est une rencontre, comme souvent. C’est fabuleux. J’avais un ami que je voyais assez rarement et puis je le rencontre, je voulais le voir pour des (...)

> Vie de l’association > Rencontres

Rencontre avec Alain Damasio (9/13)

Mai 2006 à Lannion

3 février 2008, par myrdhynn

C’est le travail du rythme, le travail lié à la syntaxe : comment placer les virgules, comment placer les connecteurs syntaxiques de telle sorte que l’on génère tel ou tel rythme. Pour moi, il y avait une analogie complète entre l’écoulement du vent et celui de la phrase. L’aréodynamique du vent, c’est comme l’aréodynamique de la phrase. Public : Et votre recherche est tellement réussie dans la horde qu’au bout de 5 ou dix pages on arrive à savoir à peu près de quel personnage il s’agit. Il n’y a pas (...)

Envoyer un message

 
SPIP  —  Contactez l'association.